Jeudi 9 décembre 2010 4 09 /12 /Déc /2010 13:13

 

La pratique de la sodomie a-t-elle des inconvénients sur le corps après ?

Sodomie

sodomie (relationshommefemmes) sodomie (relationshommefemmes)1               sodomie (relationshommefemmes)2-copie-1       Toute pénétration à travers l'anus, masculin ou féminin. Physiologiquement, l'anus n'est pas une zone érogène : une zone hypersensible certes, mais sans réaction hémodynamique de turgescence, ou d'intumescence, privée de réflexes de lubrification et de modification de la température locale - si importante dans le transfert des perceptions voluptueuses - équipée d'une musculature spécialisée dans l'exonération... Une zone intellectuellement érotique par contre, moins à cause des tabous qui la proscrivent que des représentations de perforations qu'elle induit.
Prohibitions Autant l'érotisme anal entre lesbiennes que les "clystéromanies" au bock de lavement ou à la poire, autant les "fist" que les masturbations au godes gonflables...sont ignorés des préceptes d'éthique religieuse, autant la sodomie hétérosexuelle avec éjaculation intrarectale est sévèrement punie : on ne plaisante pas avec le sperme, dont la fonction procréatrice est consacrée "monopole d'état".

Inconvénients de la sodomie

La pratique de la sodomie a-t-elle des inconvénients sur le corps après ?

Les inconvénients que peut causer la pratique de la sodomie sont variables et peuvent différer d'une personne à l'autre. Ils sont entre autres reliés à la façon dont elle est pratiquée ainsi qu'aux prédispositions de la personne à vouloir s'impliquer et participer à cette forme de jeux sexuels.

Parmi les principaux inconvénients relevés, certaines personnes diront avoir ressenti de la douleur, de l'inconfort, des micro fissures anales et rectales, ce qui entre autre peut ouvrir une porte aux infections, etc. Précisons toutefois que d'autres personnes n'y ont pas relevé d'inconvénients majeurs.

 

Pratique de la sodomie

Au cours de la sodomie, la verge du mâle est introduite dans l’anus, puis le rectum, de son ou sa partenaire. Elle est pratiquée entre partenaires masculins ou partenaires mixtes. On a relevé son existence chez certains animaux, notamment chez des primates (chez les chimpanzés ou les bonobos par exemple) ou les chiens.

On pratique également la sodomie à l’aide d’un godemichet, sorte de faux pénis, éventuellement monté sur harnais afin de mieux simuler une verge. C’est ainsi qu’une femme peut sodomiser un homme ou une femme.

Contrairement à la vulve et au vagin, l’anus et le rectum ne sécrétent pas de lubrification naturelle facilitant le rapport sexuel. On utilise donc habituellement un lubrifiant artificiel. Autrefois, on utilisait souvent la vaseline pour cet usage, mais celle-ci fragilise les préservatifs, et est peu lavable. De nos jours, on utilise donc plutôt des lubrifiants intimes à base d’eau.

Le sphincter anal est normalement resserré, sauf pendant la défécation. C’est pourquoi, la sodomie peut être douloureuse si l’on n’a pas pris la précaution de faire se détendre l’anus auparavant.

La muqueuse rectale est fragile et poreuse aux virus et bactéries. Une pénétration trop brutale peut provoquer micro-coupures ou saignements ; par ailleurs, la muqueuse a la propriété (dont tirent parti les suppositoires) d’absorber les substances déposées dans le rectum. En conséquence, elle est un terrain propice aux échanges de maladies sexuellement transmissibles, notamment du SIDA. C’est la raison pour laquelle il est fortement déconseillé d’avoir un rapport anal sans préservatif avec une personne dont on ne sait pas si elle est infectée par de telles maladies.
Le rectum pouvant contenir des restes de matière fécale, il peut être avantageux de pratiquer un lavement avant une séance de sodomie.

 

LES RISQUES :

Ne jamais introduire d'objet non lisse et rond, cela pourrait provoquer des blessures qui s'infecteraient. De même ne jamais utiliser d'objets trop gros.

Certains couples pratiquent le sexe anal comme "méthode contraceptive". Attention toutefois, le sperme qui sort de l'anus peut couler vers le vagin et quelques spermatozoïdes peuvent très bien trouver leur chemin.

Si vous utilisez des préservatifs, il ne faut pas utiliser de lubrifiant à base de corps gras (vaseline, beurre ...). Certains d'entre eux attaquent le latex des préservatifs et le rendent poreux.

A part cela, certaines personnes se demandent si la pénétration anale ne pourraient pas avoir des effets négatifs à long terme (les gens sont portés à croire que le sphincter anal pourrait demeurer dilaté et que ceci pourrait par exemple entraîner de l'incontinence). En fait il semblerait qu'il n'en est rien à condition que soit respecté les deux règles suivantes : Dilatation de l'anus avant l'introduction et application d'un lubrifiant.


En résumé, pour une sodomie réussit, c'est à dire qui apporte du plaisir aux deux partenaires :

- acceptation totale de la partenaire,

- détente,

- préparation,

- lubrification abondante,

- douceur et dialogue.

 


Par relationshommesfemmes.over-blog.com - Publié dans : SODOMIE ET FELLATION - Communauté : http://relationshommesfemmes.over-blog.com
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés